Des-autos-et-moi.fr » Ma voiture et moi » Plaque constructeur : pourquoi est-elle obligatoire ?

Plaque constructeur : pourquoi est-elle obligatoire ?

Un certain nombre de véhicules et d’équipements industriels ont pour obligation d’être munis d’une plaque constructeur. Cette plaque contient un ensemble d’informations qui permettent de connaître l’origine du véhicule ou de l’équipement et de s’assurer que son utilisation répond à certaines normes.

Quelle est la fonction d’une plaque constructeur ?

Une voiture, un deux-roues, une machine ou un bateau doivent avoir une plaque constructeur. Son but est de permettre de connaître avec précision des informations relatives à sa provenance et à sa fabrication comme

  • Le numéro de série
  • Le pays d’origine.
  • La mention CE qui précise si l’équipement ou le véhicule ou respecte les normes européennes
  • Des informations techniques qui varient en fonction de l’utilisation de la plaque.
  • La charge maximale que peut supporter un véhicule et son poids

Le but premier d’une plaque constructeur est d’éviter les vols et utilisations frauduleuses des équipements et véhicules.

Pour une voiture, il n’est pas possible de la faire passer chez le contrôle technique si la plaque constructeur n’est pas présente ou qu’elle n’est pas assez claire. Il en va de même pour les DREAL (Directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement) qui sont chargées d’évaluer la conformité d’un véhicule neuf, importé ou modifié à un certain nombre de normes.

Où trouver une plaque constructeur et comment la choisir ?

Si vous vous rendez directement chez votre concessionnaire Renault ou Volkswagen par exemple, vous risquez de payer le prix fort. Beaucoup de sites internet vous factureront une plaque constructeur beaucoup moins cher (souvent moins de 30 euros).

Les plaques constructeur se déclinent de plusieurs façons différentes. Quelques unes sont autocollantes, d’autres sont percées et placées à l’aide de rivets (pour une voiture, on la retrouve au niveau du moteur).

Elles sont le plus souvent métalliques et surtout en aluminium. En fonction de l’utilisation de cette plaque, il est important de s’assurer que l’aluminium est suffisamment résistant. C’est en particulier le cas pour des équipements industriels qui doivent être en contact avec des produits chimiques. A ce titre, sachez que l’anodisation est un procédé de traitement de l’aluminium qui augmente sa résistance aux rayons UV et à la corrosion. Les autres matières utilisées sont l’acier inoxydable et le PVC entre autres.

Par ailleurs, les équipements industriels sont souvent soumis à des contraintes extrêmes comme les vibrations et le frottement. La gravure de la plaque doit assurer l’inaltérabilité des informations. Des procédés de gravure comme la gravure chimique ou au laser sont adaptées à cette exigence. Pour ce genre de plaques constructeur, il convient également de choisir les dimensions en fonction de la taille de la surface. Le mieux est de s’orienter vers des spécialistes des plaques constructeur pour équipement industriel comme Martin technologies. Ce genre d’entreprises emploient des technologies dédiées aux contraintes de l’industrie.

Pour toujours plus d'infos :